Historique

ANGELA GRAUERHOLZ : ÉCRINS ÉCRANS / EVGENIA ARBUGAEVA : AMANI

JPEG - 221 ko
Floating Frame, 2014. Printed using inkjet on Hahnemuehle Fine Art paper and mounted on Sintra / Imprimé au jet d’encre sur papier Hahnemuehle monté sur Sintra 40 x 60 inches / 102 x 152.4 cm. Copyright Angela Grauerholz, avec l’aimable autorisation de la Galerie Françoise Paviot, Paris.

ANGELA GRAUERHOLZ : ÉCRINS ÉCRANS

EVGENIA ARBUGAEVA : AMANI

Centre Culturel Canadien
In Camera Galerie

Vendredi 24 Février 2017 à 10h30
RDV au Centre Culturel Canadien
5, rue de Constantine
Paris 7°

Visite en français assurée par Catherine Bédard, commissaire d’exposition, et en présence de Françoise Paviot, galeriste représentant l’artiste en France.

Angela Grauerholz, femme photographe vivant et travaillant au Canada, dévoile au public parisien une quarantaine d’œuvres en couleur dans lesquelles l’artiste travaille une nouvelle forme de proximité et d’intimité. Le désir affleure tout autant que les souvenirs, entre drapés, rideaux et chicanes désertés de toute présence humaine.
L’Oeil /Le Journal des Arts (N°698) la cite par ces mots « Comme chez Hitchcock, l’élément anodin ou familier fait basculer d’une réalité à une autre »
Son œuvre fut récompensée en 2015 du plus important prix de photographie canadien : le Scotiabank Photography Award, puis en 2016 a fait l’objet d’un ouvrage majeur chez Steidl.

Nous pourrons prolonger nos réflexions autour d’un café-croissants après la visite, dans les salons du lieu, grâce à la générosité de nos hôtes.

JPEG - 67.4 ko
© Evgenia Arbugaeva, courtesy in camera galerie

EVGENIA ARBUGAEVA : AMANI

Vendredi 24 Février à 12h
In Camera Galerie
21, rue Las Cases
Paris 7°

Puis nous nous rendrons à quelques mètres de là, découvrir l’œuvre d’une jeune photographe russe, Evgenia Arbugaeva, présentée par son galeriste Jean Nöel de Soye. Il nous présentera « Amani » la nouvelle série de l’artiste réalisée en Tanzanie, à l’Ouest de Tanga. En onze tirages, cette photographe russe documente ce qui fut au siècle dernier un laboratoire de recherche sur le paludisme, un lieu unique aujourd’hui préservé de l’oubli par des gardiens attachés à sa mémoire. Nous partirons à la recherche d’un temps presque perdu, dans un espace merveilleux, entre réalité et fiction, emportés par la douceur et la poésie de l’artiste. Evgenia Arbugaeva née en Sibérie vit et travaille aujourd’hui à New York. Elle a reçu le prix du Magnum Emergency Fund en 2012, le prix Leica Oskar Barnack en 2013, et le prix ICP Infinity Award, comme jeune photographe en 2015.

2011-2017 © Les Amis du NMWA. Tous droits réservés. | Politique de confidentialité | Conditions d’utilisation | Plan du site | Haut de page
Ce site est enregistré à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés).
NMWA, NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS, FRIENDS OF NMWA, et FRIENDS OF THE NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS sont des marques commerciales ou des marques déposées de National Museum of Women in the Arts et sont utilisés sous licence.