Newsletter
La lettre d’information des Amis du NMWA

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2016

JPEG - 263.7 ko
Présentation de Susan Fisher Sterling, directrice du NMWA, lors de la table ronde, Cherchez les femmes, le 16 octobre 2016 au Mona Bismarck American Center. © Mona Bismarck American Center, Bogdan-Mihai Dragot

Chers amis,

Merci à toutes celles et ceux qui se sont déplacés le 16 octobre dernier (malgré un temps d’été et une manifestation avoisinante !) au Mona Bismarck American Center pour notre table ronde, « Cherchez Les Femmes ». La salle était comble et nous avons pu apprécier l’expertise des intervenants lors du débat, et prolonger la discussion au cours du cocktail.
Nos activités se poursuivent, d’abord avec une visite au Crédac le 17 novembre pour l’exposition de Liz Magor, puis au Musée de l’Homme le 8 décembre pour l’exposition de la photographe Anne de Vandière. (Cette dernière visite est gratuite pour nos membres). N’hésitez-pas à vous inscrire rapidement car le nombre de places est limité.

En vous remerciant de votre fidélité et dans l’attente de vous retrouver très vite,

Les Amis du NMWA


VISITES


JPEG - 24.6 ko
Liz Magor, vue de l’exposition The Blue One Comes in Black, Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac, 2016. Sweet Airs, 2016. Gypse polymérisé, feuille plastique, tissu, papier. Courtesy Marcelle Alix, Paris. © André Morin / le Crédac.

Liz Magor, The Blue One Comes in Black
Le Crédac - Centre d’art contemporain d’Ivry
La Manufacture des Œillets
25-29 rue Raspail
94200 Ivry-sur-Seine

Le jeudi 17 novembre 2016 à 14h

Visite commentée de l’exposition The Blue One Comes in Black de Liz Magor par Claire Le Restif, co-commissaire de l’exposition.

Liz Magor (née en 1948, vit et travaille à Vancouver) tire ses idées des humains, de leurs comportements, leurs réactions et leurs croyances, particulièrement quand ils ont trait au monde matériel. Elle s’intéresse ainsi aux vies sociales et émotionnelles des objets ordinaires voire domestiques, affectionnant particulièrement les matériaux qui ont perdu le lustre de leur usage ou fonction d’antan.

Elle réunit au Crédac un ensemble récent de sculptures et photographies qui permettent de mesurer l’étendue formelle de sa démarche, s’attachant à privilégier l’ombre de l’humain, pour cette exposition située dans une ancienne usine.

Cliquez ICI pour plus de renseignements et pour vous inscrire.


JPEG - 74.5 ko
Anne de Vandière, Dans le Grand Nord canadien, une femme chaman de la tribu Algonquine et Mic Mac, fabrique des capteurs de rêves en bois de saule, Canada, 2013. @ Anne de Vandière.

Visite de l’installation photographique TRIBU/S DU MONDE d’Anne de Vandière, en présence de la photographe.

Musée de l’Homme
17 place du Trocadéro
75116, Paris

Le jeudi 8 décembre 2016 à 10h30

Présentée pour la première fois au Musée de l’Homme, l’installation « TRIBU/S DU MONDE » de la photographe Anne de Vandière met en lumière le devenir de peuples fragilisés par la marche du monde. Selon Serge Bahuchet, un des Directeurs du Musée de l’Homme, « Un an après son ouverture, le Musée de l’Homme souhaite marquer la rentrée par une conjugaison d’événements qui témoignent de son engagement humaniste en faveur des peuples autochtones aux modes de vie menacés par la destruction de leur environnement. La photographe Anne de Vandière, avec l’installation photographique « TRIBU/S DU MONDE », témoigne par ses portraits de personnes de 45 ethnies différentes, de la diversité culturelle et de la persistance des savoir-faire à travers les gestes des mains ».
Cette programmation est présentée dans le cadre de la saison thématique « Empreintes : l’humanité a rendez-vous au Musée de l’Homme ». L’exposition est intégrée à la programmation de Paris Photo 2016 du 10 au 13 novembre 2016.

Cliquez ICI pour plus de renseignements et pour vous inscrire.


ACTUALITÉS


Museo del Prado Opens First Ever Exhibition Dedicated to a Female Artist

La première exposition monographique d’une peintre femme s’est ouverte la semaine dernière au Prado de Madrid. L’exposition de la peintre flamande du 17e siècle, Clara Peeters, comprend une quinzaine d’oeuvres dont une nature morte prêtée par le NMWA à Washington.

The Art of Clara Peeters est au Prado de Madrid jusqu’au 19 février 2017


Cette année trois des quatre finalistes du Turner Prize sont des artistes femmes. Michael Dean, Anthea Hamilton, Helen Marten et Josephine Pryde exposent leurs oeuvres au Tate Britain à Londres avant que le prix soit décerné le 5 décembre.

Le Turner Prize, du nom du peintre William Turner, est réservé aux artistes de moins de 50 ans qui résident, travaillent ou sont nés au Royaume-Uni. On compte parmi les anciens lauréats Laure Provost, Elizabeth Price, Gillian Wearing et Rachel Whiteread. L’exposition des quatre finalistes, Turner Prize 2016, est au Tate Britain jusqu’au 2 janvier 2017.


À VOIR AILLEURS

2011-2017 © Les Amis du NMWA. Tous droits réservés. | Politique de confidentialité | Conditions d’utilisation | Plan du site | Haut de page
Ce site est enregistré à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés).
NMWA, NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS, FRIENDS OF NMWA, et FRIENDS OF THE NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS sont des marques commerciales ou des marques déposées de National Museum of Women in the Arts et sont utilisés sous licence.